11 principales raisons qui causent vos échecs de commerce électronique

11 principales raisons qui causent vos échecs de commerce électronique

Comment surmonter les échecs du commerce électronique

Lancer une entreprise de commerce électronique semble relativement simple au départ. Pourtant, de nombreux commerçants de commerce électronique ne parviennent pas à maintenir leur boutique en ligne trop longtemps. Un grand nombre d’entreprises ne parviennent pas à obtenir un quelconque retour sur investissement (ROI). À long terme, elles subissent de lourdes pertes et s’effondrent.

L’échec peut être attribué à de multiples facteurs, mais la vérité reste que la gestion d’un site de commerce électronique est complexe. Elle nécessite une planification méticuleuse, tant dans la phase de pré-lancement que dans celle de post-lancement. En outre, vous avez également besoin d’une amélioration continue pour développer et faire évoluer votre activité en ligne. Les solutions existantes ne suffisent plus pour soutenir vos opérations commerciales.

De nombreuses entreprises de commerce électronique ne parviennent pas à répondre aux attentes de leurs consommateurs. Les entreprises ont également du mal à faire face aux perturbations. La pandémie actuelle a affecté les chaînes d’approvisionnement de nombreuses marques de commerce électronique. En conséquence, elles n’ont pas pu atteindre leur public cible à temps. Par conséquent, les consommateurs ont choisi des concurrents qui ont ajusté et réinventé leurs stratégies plus tôt.

En outre, la domination d’Amazon sur le commerce électronique a conduit les consommateurs à attendre de toutes les marques de commerce électronique la même commodité et la même fiabilité. Cependant, les entreprises ont du mal à créer des expériences de type “Amazon” pour leurs acheteurs. On pourrait dire que ces acheteurs ont été gâtés pour de bon.

Toute marque qui ne peut pas imiter le modèle d’Amazon est ignorée, car les acheteurs attendent le même niveau d’expérience utilisateur sur leurs sites de commerce électronique également. S’appuyer sur un modèle dépassé ne fonctionne plus pour les marques – elles ne remettent pas en cause le statu quo et n’abandonnent pas leur approche “au fil de l’eau”. Les retards, les ruptures de stock, la médiocrité du support client, les informations inadéquates, etc. sont autant de facteurs qui freinent la fidélité des clients.

Le temps est venu de mettre fin à l’approche des stocks prévisibles. Les pratiques obsolètes n’apportent que des avantages minimes et, en retour, épuisent vos ressources et votre argent. Vous devez reconnaître et traiter les problèmes flagrants de votre modèle de commerce électronique. En général, toutes les entreprises de commerce électronique sont confrontées aux mêmes problèmes.

Les 11 principales raisons de l’échec du commerce électronique

Pour garantir le succès de votre site de commerce électronique, il est essentiel que vous vous penchiez sur chacun des éléments suivants. Tous sont nécessaires pour améliorer votre boutique en ligne et sortir votre entreprise de l’ornière. Il est plus que probable que cet échec soit dû à la négligence d’un ou plusieurs de ces éléments.

1. Ignorer la vente omnicanale

Le “Everywhere Commerce” prend le dessus, ce qui signifie que vous ne pouvez pas limiter votre présence à un seul canal. Les marques doivent diversifier leurs moyens de vente – vendre dans des magasins de détail, sur un site de commerce électronique, sur des places de marché et même utiliser le commerce social. Essayez de rencontrer les consommateurs sur leurs canaux de vente préférés en saisissant autant de points de contact que possible.

Un modèle omnicanal augmente votre visibilité et crée davantage d’opportunités de vente. C’est pourquoi il est préférable de ne pas ignorer les appareils mobiles, car les consommateurs aussi se tournent vers les téléphones pour leurs achats. La commodité est plus importante que jamais. Ne rendez pas difficile pour l’acheteur l’obtention de vos produits et services. Veillez à être disponible sur autant de plateformes que possible.

2. Pas de stratégie de référencement

Le référencement du commerce électronique est nécessaire pour augmenter les ventes, accroître l’engagement et augmenter les revenus. En l’absence d’un référencement précis, le classement d’une marque sur les moteurs de recherche peut être affecté. Un classement inférieur entraîne une visibilité moindre, ce qui se traduit par un faible taux de clics (CTR). En conséquence, votre site de commerce électronique reçoit très peu de trafic.

Lorsque le trafic vers votre site de commerce électronique s’effondre, les chances de conversions diminuent. En fin de compte, une entreprise de commerce électronique dépend des conversions (commandes) pour se maintenir. Sans ventes, vous vous retrouverez rapidement au bord de la faillite ou vous devrez vous tourner vers des ressources externes pour injecter des fonds dans l’entreprise. Pensez à vérifier vos liens, vos balises méta, votre plan de site, votre schéma, vos mots clés, vos URL, etc. pour une campagne de référencement efficace.

3. Manque de contenu de valeur

Le contenu est primordial pour toute entreprise de commerce électronique. Créez un contenu persuasif, attrayant et informatif. Que ce soit en B2B ou en B2C, les acheteurs veulent connaître chaque petit détail de votre produit. Le seul moyen de les informer sur votre stock, en dehors des représentants commerciaux, est le contenu. Cependant, vous ne voulez pas occuper vos représentants commerciaux à répondre à des questions génériques.

Les représentants commerciaux et le reste de votre personnel doivent se concentrer sur la collecte de pistes et d’autres activités de développement commercial. Le contenu éduque vos consommateurs, de sorte que s’ils choisissent de vous contacter, ils auront des questions plus spécifiques. Pourquoi ? Parce qu’ils ont déjà lu les FAQ, brochures, blogs, études de cas, fiches techniques, certifications et autres. Le contenu est également crucial pour votre stratégie de référencement.

4. Votre plateforme de commerce électronique ne convient pas

Ne choisissez pas une plateforme de commerce électronique pour sa popularité. La plateforme de commerce électronique idéale est celle qui s’aligne sur vos objectifs commerciaux uniques. Déterminez vos objectifs futurs, les indicateurs clés de performance de votre entreprise, votre situation actuelle et vos succès passés afin de déterminer la meilleure plateforme. Ne vous laissez pas influencer par une simple recherche sur Google, le bouche-à-oreille et des experts partiaux. Adaptez la plate-forme à vos objectifs commerciaux.

Croyez-le ou non, il existe 20 facteurs que toute entreprise doit évaluer avant de choisir une plateforme de commerce électronique. Ces facteurs sont les coûts initiaux, les coûts permanents, la sécurité, l’assistance à la clientèle, l’évolutivité, la flexibilité, l’unicité à travers les appareils, et plus encore. Si vous ne tenez pas compte de ces paramètres, les performances de votre site de commerce électronique s’en ressentiront.

5. Les achats ne sont pas personnalisés

Les marques doivent adapter leurs messages en fonction de leur public cible. Analysez la démographie et montrez des promotions qui leur sont plus adaptées. Séparez votre base d’acheteurs et personnalisez votre communication avec chacun d’eux. En B2B, les acheteurs veulent que les prix, l’inventaire, l’expédition, le paiement, etc. soient ajustés en fonction de leur relation avec le vendeur.

En B2C également, les acheteurs aiment voir des offres qui correspondent davantage à leurs caractéristiques. Chaque segment qui achète sur votre boutique de commerce électronique a un parcours unique. Ainsi, vous ne pouvez pas vous permettre de montrer le même ensemble d’offres à une personne du Texas et à une personne qui interagit avec votre boutique depuis la Malaisie.

6. Les analyses ne sont pas utilisées

Les propriétaires de boutiques de commerce électronique doivent évaluer leur public cible. Ils doivent également obtenir des informations précieuses sur leur propre entreprise et leurs concurrents. L’analyse permet de récupérer des données et d’autres paramètres informatifs. Il est important d’analyser les données, de réduire les risques, de détecter les opportunités et de prendre de meilleures décisions pour favoriser l’excellence commerciale.

Ces informations précieuses vous aident dans votre processus de prise de décision. Au lieu de vous fier à des “estimations”, vous utilisez désormais des chiffres riches et intuitifs. Ce type de données vous en dit bien plus que n’importe quelle inspection de surface. Un tel effort aide à détecter la demande, ce qui réduit les problèmes de surstockage et de sous-stockage. En utilisant l’analytique, vous élaborez de meilleures solutions pour vos problèmes commerciaux complexes.

7. Les clients ont des problèmes de confiance

La crédibilité d’une boutique de commerce électronique est primordiale. Personne ne veut acheter sur un site qui semble douteux et louche dès le départ. Après tout, ces clients partagent des informations sensibles sur leurs cartes de crédit et de débit. L’absence de signaux de confiance peut rebuter même le consommateur le plus enthousiaste.

En outre, la crédibilité de votre entreprise est tout aussi importante. La présence d’une certification adéquate permettra de résoudre ce problème. Des certificats de qualité émanant d’une organisation bien connue apaiseront les nerfs de l’acheteur. La présence de sceaux de sécurité sur votre site, comme McAfee et Norton, renforcera également la confiance. En outre, l’obtention d’un certificat SSL pour votre boutique afin d’activer le cadenas HTTPS est également obligatoire pour renforcer la sécurité et créer la confiance.

8. Gestion inefficace des stocks

Dans un modèle omnicanal, le manque de visibilité entre les différents points de contact peut devenir un problème pour le commerçant. La synchronisation des stocks peut résoudre ce problème. Centralisez votre inventaire à partir d’un seul tableau de bord. En substance, automatisez l’ensemble de votre processus de gestion des stocks et faites moins appel aux processus manuels. L’automatisation vous aidera à réguler votre inventaire de manière plus précise.

Évitez les problèmes de rupture de stock et obtenez de l’aide pour le suivi. En outre, vous pourrez visualiser les stocks, les matières premières, les expéditions, etc. à partir du logiciel d’inventaire. La synchronisation automatique de l’inventaire permet de mettre à jour les stocks pour éliminer les surventes. Ajustez les stocks en temps réel et évitez les retards dans l’exécution des commandes en affichant avec précision la disponibilité actuelle des produits. Visualisez l’état des stocks mis à jour dans tous les points de vente au moment où il est modifié.

9. Pas d’amélioration continue

À long terme, tout site de commerce électronique doit être amélioré périodiquement pour rester à la pointe de la technologie. Si vous visez la longévité, un site de commerce électronique obsolète ne vous aidera pas à atteindre cet objectif. Les sites Web doivent chercher à innover et à s’améliorer en permanence. Si vous vous reposez sur votre ancienne gloire, vous risquez de voir vos concurrents vous dépasser.

Vos concurrents ne vont pas rester les bras croisés et accepter le succès qu’ils ont acquis jusqu’à présent. Ils s’efforcent d’atteindre le niveau suivant, puis celui d’au-dessus jusqu’à ce qu’ils arrivent au sommet. Commencez à identifier les domaines de votre entreprise qui nécessitent une amélioration immédiate – en particulier les domaines où de petits changements peuvent amplifier les points positifs. Il peut s’agir du contenu, du support client, des ventes, des images, de l’automatisation, des performances ou de tout autre élément.

10. Ne pas comprendre l’eCommerce

Au-delà de l’aspect commercial, une boutique de commerce électronique doit également satisfaire le côté humain. Plus que d’être B2B ou B2C, toute entreprise de commerce électronique est essentiellement de type Human to Human (H2H). Toute entreprise doit s’aligner sur les cinq catégories de personnes ayant leurs propres objectifs distincts. Ces personnes clés sont les clients, les partenaires, les employés, les investisseurs et les prospects.

Vous tirez le meilleur parti de vos investissements dans le commerce électronique lorsque vous réalisez que le véritable commerce électronique ne consiste pas seulement à vendre des produits en ligne. Votre portail de commerce électronique est votre centre numérique. Vos initiatives en ligne doivent trouver un écho dans chaque point focal. Elles doivent répondre aux objectifs des cinq types de personnes. L’élévation des cinq éléments humains conduit au développement holistique de votre entreprise de commerce électronique.

11. Faible qualité du site web

Les sites de commerce électronique, même aujourd’hui, souffrent de toute une série de problèmes. Ils présentent des problèmes de navigation, de paiement, de recherche, de liens, de filtres, de contenu, etc. La mentalité du “construisez-le et ils viendront” a créé une fausse croyance selon laquelle un site Web standard est suffisant pour attirer le trafic et augmenter les conversions.

Un autre site web éponyme n’est pas suffisant pour conclure des affaires. Une mauvaise expérience utilisateur influence grandement le nombre de commandes que vous recevez chaque jour. La vitesse et les performances générales de votre site Web déterminent le temps que les utilisateurs sont prêts à y passer. Les sites de qualité ont plus de facilité à obtenir des conversions.

En revanche, si votre site est gonflé et souffre de temps d’arrêt et de pannes, attendez-vous à des abandons importants.

Conclusion

Maintenant que vous avez lu cette liste, vous avez certainement acquis une bonne compréhension des principales raisons de l’échec du commerce électronique. La façon la plus simple de contourner ces échecs est d’accepter le changement. Les sites Web de commerce électronique ne suivent pas un modèle “à installer et à oublier”. Ils nécessitent des mises à jour fréquentes pour rester dans la meilleure forme possible.

Lorsque vous vendez en ligne, vous êtes en concurrence avec la meilleure expérience à laquelle le client a accès, que ce soit en ligne ou hors ligne. Lorsque les innovations technologiques façonnent l’avenir du commerce électronique, vous ne voulez pas que votre entreprise de commerce électronique soit à la traîne. Les visiteurs de votre site s’attendront toujours à un service simplifié, transparent et personnalisé.

Le commerce électronique progresse rapidement. Beaucoup d’entreprises qui se lancent dans ce domaine survivent rarement au-delà de la première année. La nature brutale et compétitive du secteur exige que les entreprises s’équipent de solutions robustes et à la pointe de la technologie. Pour évoluer rapidement, les entreprises doivent pénétrer des territoires inconnus, réduire les coûts d’acquisition des clients, les fidéliser, etc.

Investissez dans la création d’expériences uniques et mémorables pour vos acheteurs. En plus de cela, vous devez également transmettre votre proposition de valeur à votre public. Après tout, ce sont ces éléments distincts qui vous séparent des entreprises génériques du secteur – des choses que vos concurrents ne peuvent pas fournir, mais que votre entreprise de commerce électronique peut offrir. Une fois en place, les échecs appartiendront au passé.

Voir aussi