Dossier: assemblée nationale

Reportage
0

La loi sur l’abolition de la peine de mort rejetée par il y a quatre mois par l’Assemblée nationale continue à mobiliser les organisations des droits de l’homme et la population du Nord-Kivu. La plupart y voient un moyen de dissuasion contre les exactions subies en permanence par les habitants, mais quelques voix s’élèvent pour changer la loi.