Dans un rapport sur la Mission des Nations unies en RDC présenté vendredi 10 mars au Conseil de sécurité, M. Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU a sollicité le renforcement de l’effectif de la MONUSCO, particulièrement à Lubumbashi et à Kananga pour mieux protéger la population civile en cas de menace.
Le directeur de l’information publique de la Monusco, Charles Bambara, qui a livré cette nouvelle au cours du point de presse hebdomadaire, a assuré que “les nouvelles unités de police sollicitées par le Secrétaire général ne vont occasionner aucune augmentation du nombre de contingent déjà sur le terrain”.

(Lire extrait du rapport ci-dessous) :

Commenter