Invité par le Conseil des ministres du 8-9 mars,

le Président de la CENI a déploré le retard observé dans l’opérationnalisation de l’Accord politique du 31 décembre 2016, notamment par la signature de l’Arrangement particulier qui en fait partie intégrante, car le retard observé en l’espèce risque d’impacter négativement la réussite du calendrier électoral.

(Lambert Mende, Porte-parole du gouvernement)

Commenter