Après avoir fabriqué des jus de fruits naturels, Bernadette Nganga vend un vernis à base de plantes contre les mycoses. Sa créativité est aujourd’hui reconnue et récompensée.

“Il y avait une couche noire (des mycoses, Ndlr) sur mes ongles. Mes doigts étaient enflés et me faisaient mal. Une de mes copines, qui avait déjà utilisé ce vernis, me l’a conseillé. Je l’ai appliqué matin et soir. Après une semaine, j’étais guérie », affirme Anne Nkodia, une utilisatrice du ‘vernis manzaka’ (ongles).
Ce vernis, fabriqué à base de plantes naturelles, est une des créations de Bernadette Nganga, âgée d’une cinquantaine d’années et mère de trois enfants. Elle garde jalousement le secret sur la nature des feuilles et des racines qu’elle utilise pour son produit. Soucieuse de le protéger, elle se contente d’assurer qu’il est sans risques pour les ongles. De couleur jaune claire, ce vernis, crée en 2014, soigne les mycoses. Curieusement, il est né grâce à des… jus de fruits !
« Quand un client déclarait que mes jus de fruits lui faisaient tellement de bien qu’ils le ‘guérissait’ en quelque sorte, je prenais son nom et lui demandais quel jus il avait pris (..). Tous ces avis m’ont permis de créer ensuite ce vernis », raconte Bernadette. Cette aventure remonte à 1991 : « J’ai commencé par le jardinage, puis j’ai eu l’idée de transformer les fruits de mes plantations en jus à base d’oseille et d’extraits de salade de fruits sauvages. Le succès de ces salades de fruits ‘malombo’ et de mes jus d’oseille m’a encouragée à me lancer dans la pharmacopée. »

Commenter